side-area-logo

Évaluation de la performance des gaines Postsaver et Polesaver

Les tests ont été réalisés par le B.R.E. (Building Research Establishment) en Angleterre.

TESTS SELON LA NORME ENV 807
Détermination de l’efficacité vis-à-vis des micro-organismes de pourriture molle et d’autres micro-organismes du sol : test accéléré sur des poteaux non traités.

image

Pour un poteau en pose verticale, le risque d’humidification vient principalement du sol et non pas de l’exposition directe à la pluie.

Sur un poteau classique (sans gaine), l’eau pénètre par le sol, remonte jusqu’à la surface du sol et se diffuse dans l’atmosphère.

Sur un poteau équipé de Postsaver, la surface gainée est étanche. Cela signifie que le point d’entrée de l’humidité dans le bois se situe plus bas dans le sol et qu’il est donc inférieur au seuil nécessaire pour le développement des champignons de pourriture.

La formation de fissures au niveau de la gaine ne présente pas un risque de stagnation de l’eau de pluie pouvant entraîner une dégradation prématurée du poteau.

image

  

bouton_rapport de test V3

TEST SELON LA NORME EN 252
Essai de champ pour déterminer l’efficacité protectrice relative d’un produit de préservation du bois en contact avec le sol : environ 12 années de tests en situation réelle sur 40 poteaux traités.

image


Echantillons
sans la protection Postsaver :
4 piquets ont cassé, les autres sont sévèrement décomposés après 11,8 années. La décomposition a augmenté pendant les 4 dernières années du test.
(Rétention du produit de traitement CCA : 1.53kg/m3)

image


Echantillons
équipés de gaines Postsaver :
en très bon état après 11,8 années, avec seulement une légère attaque à la pointe de 4 piquets, sans évolution pendant les 4 dernières années du test.
(Rétention du produit de traitement CCA : 1.35kg/m3)

 
bouton_rapport de test V3